Soirées à thèmes et partenariat local pour votre restaurant

0

Animer son restaurant avec des soirées à thèmes, ou un partenariat local qui permettra par exemple d’agrémenter la décoration : une très bonne idée qu’il est important d’exploiter. Les clients ravis par ces propositions viendront encore plus nombreux pousser la porte de votre établissement. De nombreuses idées sont possibles, et les moyens de trouver des partenaires locaux sont assez simples.

Pourquoi ?

  • Animer son restaurant est bien entendu un moyen de fidéliser votre clientèle.
  • Par ce côté novateur, vous attirerez aussi de nouvelles personnes.
  • Des points positifs donc pour la relation avec votre clientèle, pour votre chiffre d’affaires, pour vous démarquer et vous faire de la publicité.

Pour les artistes locaux que vous aurez contacté, c’est aussi un bon moyen de se faire connaitre. Vous privilégiez un réseau local, ce qui renforce l’adhésion des clients à tout ce qui est lié à la proximité, et permet de donner un coup de pouce aux artistes du coin.

Comment ?

Peu de talents locaux peuvent avoir accès au monde professionnel, compte tenu de la difficulté du secteur. C’est à vous de dénicher des artistes locaux et encore méconnus, afin de les mettre en valeur et de valoriser aussi votre établissement. Plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Contactez des structures comme la Maison des Artistes, qui est la plus importante association d’artistes plasticiens en France : www.lamaisondesartistes.fr/site/qui-sommes-nous/
  • Faites fonctionner votre réseau et le bouche à oreille. L’une de vos connaissances aura sûrement entendu parler d’un groupe, d’un peintre…
  • Faites comme Uno en Russie, un restaurant expérimental qui propose de l’Author’s Cuisine et a fait travailler des artistes sur sa promotion. Dans l’idée du restaurateur, un simple plat peut se transformer en œuvre d’art. Pour faire  la promotion du restaurant, les gérants ont donc naturellement fait appel aux artistes locaux. Une invitation originale reçue par ces derniers, avec une idée hors du commun : leur proposer un repas gratuit en échange d’une œuvre d’art rendant compte de leurs impressions gastronomiques. Au choix : tableaux, graffitis, musiques, danses…Des affiches ont même été réalisées en mettant en valeur les œuvres pour donner envie aux clients de se déplacer chez Uno. Plus d’infos : iletaitunepub.fr/blog/2014/10/28/un-repas-gratuit-creation-artistique-russie-  uno-restaurant/
  • Laissez aussi les artistes venir à vous. Pour la diffusion de leur groupe, d’un spectacle, de tableaux, ces derniers font souvent de la prospection téléphonique auprès des restaurants.

Des exemples d’animations avec un partenariat local

  • Profitez des évènements spéciaux. Pour la fête du 14 juillet, faites venir par exemple des chanteurs locaux pour animer la soirée. Mais, selon votre structure,  pensez aussi à d’autres dates, comme la fête de l’Indépendance Américaine, Halloween, la Saint Valentin… Privilégiez les offres conviviales et qui correspondent aux goûts de vos clients. N’oubliez pas de relayer l’information par votre site internet, votre page Facebook, par des flyers etc.
  • Variez les animations. Ainsi la Cour des Miracles, le restaurant de Jean-Jérôme Bouron, a fondé sa notoriété dans la région grenobloise sur des dîners animés. Comme dit le restaurateur : «Ma passion, c’est la cuisine ! Les animations ne sont que la cerise sur le gâteau». Pensez ainsi comme lui aux numéros de cirques, aux magiciens. Jean-Jérôme Bouron fait appel à un partenariat avec Dauphicirque, une école dirigée par son beau-frère. Peu d’investissement financier puisque les artistes se rémunèrent au chapeau. Il organise aussi des soirées à thèmes, tout en essayant de suivre la thématique jusque dans l’assiette. Les artistes locaux sont sélectionnés au coup de cœur :  www.chefdentreprise.com/Commerce-Magazine/Article/Il-anime-son-restaurant-pour-attirer-les-clients-21805-1.htm.

D’autres restaurants ont fait comme lui. On peut citer par exemple le Baretto, le restaurant-bar de l’Hôtel de Vigny à Paris qui propose des soirées à thèmes accompagnées d’une harpiste prénommée Hélène (www.restoaparis.com/fiche-restaurant-paris/le-baretto.html#wBDZWHdEFLfM5ojF.99). La Musardière à Saintes est aussi très réputée pour ses soirées musicales, ou dansées, mais aussi ses ateliers manuels divers animés par des artistes locaux : www.facebook.com/lamusardieresaintes.

  • Des restaurants situés en milieu rural mettent aussi en valeur cet aspect de partenariat artistique local. Ainsi le O’Thili, un « Culture Café Restaurant », allie l’art de la table et celle de l’art du spectacle vivant afin de créer un carrefour culturel dynamique et rendre la culture accessible à tous. Leur credo : faire simple et bon en faisant la promotion des producteurs locaux mais aussi des artistes locaux (cirques, concerts, échanges de livres, expositions de peintures et sculptures, ateliers pour le jeune public…).
  • De nombreux restaurants font aussi appel à des artistes pour la décoration de leur établissement. C’est aussi un moyen de promouvoir les artistes locaux et de mettre « du neuf » dans votre restaurant. En dehors d’Uno, dont nous avons parlé plus haut, nous pouvons citer par exemple le restaurant Le Bercail à Paris dont la décoration des murs a été travaillée par une artiste nommée Annie.  Un concept original : un mur tout en collage (www.restoaparis.com/fiche-restaurant-paris/le-bercail.html). Chez Sel et Sucre, toutes les formes d’art sont aussi mises en valeur avec des œuvres d’artistes exposées dans le restaurant (toiles, photographies…) : www.restaurant-sel-et-sucre.fr/expositions-tableaux.html.

expo-peinture-toril-restaurant-7

Toutes ces idées vont donner envie de « travailler » en partenariat local avec des artistes ? Lancez-vous, ça n’est pas compliqué et c’est une relation gagnant-gagnant valorisante.

Partager

A Propos de l'auteur

Rudy Brovelli et son équipe développent des solutions web auprès des commerçants depuis 2005. Notre objectif est de redynamiser le commerce local à partir de stratégies web to store.

Laissez un message